Publié par cocktailRH

Le CPF succède au DIF, à vos compteurs !

Rangez vos sapins, vos guirlandes et autres sucres d’orge, sortez les galettes des rois, c’est la nouvelle année. On vous épargne les traditionnels vœux et le top 10  des résolutions que personne ne tient, et on entre direct dans le vif du sujet avec un nouveau venu dans le charabia des RH : le CPF ou compte personnel de formation. Au vu des nombreuses questions qui fusent autour de nous, on reprend nos claviers et on vous explique tout !

C’est quoi le CPF en fait ?

C’est un nouveau dispositif de la formation professionnelle continue mis en œuvre à compter du 1er janvier 2015. L’idée est de cumuler des crédits d’heures sur un compte tenu par la Caisse des dépôts que vous pourrez utiliser pour vous former.  

C’est pour qui ?

Tout le monde à partir de 16 ans (ou 15 si tu as déjà signé un contrat d’apprentissage). Une seule condition : être entré dans la vie active …  avoir déjà travaillé en somme.

C’est combien ?

Vous allez cumuler 24h par année complète de travail (et oui pas de travail, pas de crédit de CPF, c’est comme 'pas de bras, pas de chocolat' !). Si vous ne travaillez qu’une partie de l’année, vous cumulerez en proportion de votre durée de travail.

Ne rêvez pas, il y a un plafond : 24h pendant 5 ans, soit un total de 120h, et ensuite 12h par an, jusqu’à un top maximum de 150h !

C’est pour faire quelle formation ?

Alors non, Georges, toi qui es comptable, tu ne pourras pas te faire une formation de masseur pour faire plaisir à ta copine ! La formation doit être QUALIFIANTE. Ok, compris, mais c’est quoi une formation qualifiante ?

 Le diplôme de masseur c’est une qualification non ? Alors c’est là que ça se corse … pour être admissible dans le cadre du CPF, il faut qu’elle fasse partie d’une des listes suivantes :

  • Les listes qui seront négociées par les branches professionnelles
  • le socle de connaissances et de compétences : c’est joliment dit, mais on ne sait pas encore ce qu’il y a dedans, il faut attendre un décret…
  • l’accompagnement en validation des acquis de l’expérience (VAE) 
  • les formations qualifiantes inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) accessible sur www.cncp.gouv.fr ;
  • … et bien d’autres !
  • Vous aurez toutes les listes sur le site : www.moncompteformation.gouv.fr

ET MON DIF ?!?

Pas de panique, vous récupérez vos heures de DIF (puisque celui-ci disparaît) et vous les intégrez dans votre CPF. Oui, oui vous avez bien lu, c’est à vous d’inscrire vos heures de DIF sur le site.

On vous rappelle que votre employeur doit vous remettre votre compteur de DIF avant le 31 janvier pour que vous puissiez faire la manip’.

Au final, je fais comment pour l’utiliser ?

Activez votre compte sur le site www.moncompteformation.gouv.fr et remplissez les champs:

  • De votre numéro de sécurité sociale
  • De votre région
  • De votre secteur d’emploi ou code APE de votre entreprise (sur votre fiche de paie)

Ensuite vous avez votre compte, et à disposition en théorie une liste de formations éligibles et…. un conseiller ! Bon bien sûr, encore une fois il ne faut pas rêver, pas de hotline pour répondre à toutes vos questions, il va falloir vous rendre dans l’un des endroits suivants: Pôle emploi, Cap emploi, les missions locales, l’APEC, l’Opacif (organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation), dont majoritairement les Fongecif…  Ça vous donne envie non ?

Ce que nous en pensons : le site est assez simple, il y a pas mal d’informations. Après pour l’utilisation des heures, on se pose quand même beaucoup de questions. Quelles formations seront vraiment éligibles ? Comment se passe le financement ? Y aurait-il une vérification du nombre d’heures de DIF ? Bref, on attend la mise en œuvre pour se faire une opinion !

Commenter cet article

www.convention.fr 14/01/2016 13:13

Le CPF a remplacé le DIF et permet plus d'heures de droits à la formation mais dans des centres plus ciblés.