Publié par cocktailRH

Histoires d'un entretien annuel raté

Alors voilà, imaginez un monde où vous managez une équipe où tout le monde est compétent, un monde où tous sont motivés et où la performance collective et individuelle est à son maximum ! Imaginez un monde, où vous pouvez marquer sur chacun des entretiens annuels que vous faites passer à vos collaborateurs « a dépassé ses objectifs ».

C’est là que, comme dans la pub avec Gad Elmaleh, vous êtes censés rire, puisque ça n’existe pas !

Du coup, une question se pose : les entretiens annuels, c’est un acte managérial, non ? Allez, on vous explique tout !

On se dit quoi pendant l’entretien ?

Déjà, il concerne TOUS les salariés de l’entreprise !! L’objectif à atteindre est donc 100% des entretiens réalisés !

Le salarié et son manager (ou chef d’entreprise pour les PME) se réunissent et abordent les points suivants (cette liste n’est pas limitative !):

  • Point sur le travail réalisé depuis le dernier entretien (mais on espère vivement que vous avez eu l’occasion de faire des points intermédiaires entre temps …)
  • Alors atteints ? non atteints ? Il s'agit d'évaluer les objectifs fixés en N-1
  • Mais sinon, c’est quoi tes attentes ? et les miennes ? Parler des attentes des deux parties, c'est important pour se comprendre ! 
  • Quelles évolutions au sein de l’entreprise (et même en dehors dans certains cas) ?
  • Et les formations dans tout ça ?
  • Enfin on est SMART et on fixe les objectifs pour l’année prochaine

Ça sert à quoi un entretien annuel pour les RH ?

L’entretien est une mine d’or pour le service RH ! Et oui, si l’on utilise cet outil incroyable qu’est l’informatique pour compiler les informations que tous nos managers et salariés ont rempli, cela nous permet de construire une bonne partie de notre politique RH.

On peut évaluer  l’écart entre les compétences présentes dans l’entreprise et celles dont on a ou aura besoin. Du coup on peut définir quels seront les besoins en formation de nos collaborateurs, mais aussi si on aura besoin de recruter ! Vous nous voyez venir, avec ces éléments et les orientations stratégiques de votre boss (le DG bien sûr) vous construisez le plan de formation et la stratégie de recrutement !

Et la rémunération dans tout ça ? Mais bien sûr !! Puisque vous avez lu notre article « la rémunération, ce n’est pas de la paie », vous savez qu’une politique de rém, c’est un levier indispensable de votre politique RH. Mais du coup, si vous rémunérez la performance de vos salariés (et on espère que vous le faites), encore faut-il avoir un moyen de savoir si vos salariés sont … performants !!! Du coup, merci l’entretien annuel de permettre ça !

Enfin, lorsqu'on reprend toutes les données des entretiens annuels de ses collaborateurs, ça nous donne une bonne idée du climat social de l'entreprise. 

Alors par pitié, oubliez le papier !!

 

Les faux-pas à éviter

On vous liste quelques faux pas qui nous paraissent indispensables à connaitre, cependant on en a gardé encore plein dans notre hotte qui feront l’objet d’un prochain article !

  1. « J’ai un imprévu jeudi, on décale ton entretien à  la semaine pro ? »

Programmez l’entretien ! Calez l’entretien au moins 15 jours à l’avance … et tenez-vous à cette date ! Parce qu’un manager qui décale l’entretien plusieurs fois, montre tout simplement qu’il a d’autres chats à fouetter bien plus importants que ses collaborateurs…. Bel acte de reconnaissance !

 

  1.  « Je vais mettre la moyenne à tout le monde, comme ça je n’aurai pas à m’expliquer, et les RH se débrouilleront »

 Arf, là on ne sait même plus quoi dire ! Du courage, manager, par piti,é du courage !! Parce que c’est vous qui travaillez au quotidien avec vos équipes, et qu’à un moment il va bien falloir leur dire si ce qu’ils font, ça correspond à vos attentes ou non.

 

  1. « Ca y est, son entretien c’est demain, je vais lui dire tout ce que je pense depuis 1 an ! »

Heu sans rire, ranger votre Kalachnikov, un entretien annuel, ce n’est pas un peloton d’exécution. Si vous n’attendez que ce rdv annuel pour parler avec vos collaborateurs, faites donc une petite formation en management, ça ne mange pas de pain à ce stade !

 

Ce que nous en pensons : même si l’entretien est un moment privilégié à ne pas louper pour un manager et son équipe, on tient quand même à vous rappeler qu’il ne s’agit pas de sortir une fois par an son fusil à pompe, ou sa hotte de père-noël avec plein de récompenses pour être un bon manager !

Il faut réinventer le concept, car une fois par an, ce n'est pas assez ! L'entretien annuel doit être l'aboutissement de points réguliers visant à reconnaitre le travail du collaborateur et corriger le tir en cas de sorties de route. Prenez ça comme un moment convivial, où vous pouvez prendre le temps de vous projeter avec votre collaborateur.

Et n'oubliez pas, il faut manager les individualités que sont vos collaborateurs un peu chaque jour pour créer du collectif ! (c’est bien dit ça !)

Commenter cet article